Auteur : Marie Frey Rébeillé-Borgella

0

Éditer des traductions bibliques : quelques réflexions sur le choix des leçons

Si des études mettent en évidence que le texte d’une traduction que sa postérité retient et emploie présente des divergences – qui n’influent pas sur le sens profond du texte transmis –  avec celui auquel aboutit la reconstitution de la critique textuelle basée uniquement sur les témoins directs, c’est-à-dire les manuscrits, quel texte faut-il éditer ? Pour le formuler autrement, les leçons qui comptent sont-elles celles que nous estimons être celles de Jérôme de Stridon ou celles que les commentateurs ont retenues comme étant celles de Jérôme et dont ils se sont nourries ?

0

De la sémantique latine à la diffusion des traductions bibliques : évolution d’un objet de recherche

Qu’est-ce qui conduit à un chercheur à déplacer sa recherche d’un objet à un autre ? Comment un objet de recherche peut-il évoluer ? Sans avoir la prétention de fournir une réponse globale et universellement valable,...

0

De la linguistique à la théologie

Une autre question théologique est celle du sens de uocare dans la traduction de Matthieu 22, 14 :  πολλοὶ γάρ εἰσιν κλητοὶ ὀλίγοι δὲ ἐκλεκτοί ( dans la Vulgate multi uocati, pauci electi ; en...

0

Premiers résultats linguistiques

Mon projet initial, en entamant mes recherches doctorales en 2008, était d’étudier uocare et uocatio en lien avec uox. Après avoir effectué les premiers relevés d’occurrences, j’ai rapidement conclu que uox méritait une étude...

1

À l’origine de ce carnet

Ce carnet se propose de présenter les résultats de ma thèse de doctorat, Vocare, uocatio, leurs préverbés et préfixés : étude sémantique, menée à l’Université Jean Moulin – Lyon III sous la direction de...